IDHES

La fabrique des inégalités au cœur des formations artistiques

 

DATE
Mardi 6 février 2018, 9 h 15 – 18 h
Entrée libre

LIEU
Université Toulouse – Jean Jaurès
Maison de la Recherche – Salle D 31
5, allée Antonio-Machado
31058 Toulouse
Comment venir ?

CONTACT
Joël Laillier : joel.laillier@univ-tlse3.fr

ORGANISATION
Marie Buscatto, Université Paris I, IDHES
Marine Cordier, Université Paris Nanterre, IDHES
Joël Laillier, Université Toulouse 3, CRESCO
Véra Léon, Université Paris 5, CERLIS
Mathilde Provansal, Université Paris I, IDHES

PRÉSENTATION

Les mondes de l’art reproduisent et légitiment les inégalités, qu’elles relèvent de la position sociale, du sexe ou de la “race”.  En particulier, l’appel récurrent fait au talent, au génie ou à la vocation participent remarquablement à en masquer aux unes et aux autres – artistes, intermédiaires des arts, public ou critiques – de telles déterminations sociales en les présentant comme le résultat d’un ordre naturel ou du moins mystérieux. Les formations artistiques constituent une période clé dans la mise en œuvre de telles inégalités, agissant aussi bien lors du recrutement dans la formation, la socialisation et l’apprentissage du métier mais aussi dans l’orientation professionnelle à la sortie de l’école.

L’ambition de cette journée d’études – organisée dans le cadre d’un projet de recherche primé et financé par le GIS Institut du Genre – est d’identifier aussi bien les processus sociaux produisant et légitimant, au cœur de ces formations, de telles inégalités sexuées, sociales et « raciales » parmi les aspirant-e-s artistes, que les stratégies mises en œuvre par les unes et les autres, pour affronter, et parfois renverser, les obstacles rencontrés sur le chemin de leur formation artistique.

Fondés sur des travaux empiriques originaux menés dans divers mondes de l’art – musique, arts plastiques, cirque, danse, théâtre, cinéma ou photographie – et mobilisant différentes démarches d’enquête, les présentations et les échanges viseront tout à la fois à exposer les spécificités propres à chaque monde de l’art étudié et à repérer les processus sociaux transversaux favorisant ou limitant la fabrique des différences sexuées, sociales ou « raciales » dans les formations artistiques, passées et contemporaines.

Journée organisée sous la responsabilité de Joël Laillier par le CERLIS, le CRESCO et l’IDHES,   avec le soutien du GIS – Institut du Genre.

PROGRAMME

9 h 15 – 9 h 30 Accueil

9 h 30 – 9 h 45 Introduction de la journée
Joël Laillier, Université Toulouse 3, CRESCO

9 h 45 – 10 h 45

Émilie Salaméro, Université de Poitiers, GRESCO
Former l’élite circassienne : socialisation de genre et différenciation des parcours artistiques

Rosa Reitsamer, Institut für Musiksoziologie, Universität für Musik und darstellende Kunst Wien
Intersectional Perspectives on Classical Music Education

10 h 45 – 11 h Pause

11 h – 11 h 30 Mathilde Provansal, Université Paris I, IDHES

Recrutement,   formation,   diplôme :   les   trois   temps   de   la   fabrique   des   inégalités   aux beaux-arts

11h30 – 12h30 Échanges avec la salle
Modératrice : Marie Buscatto, Université Paris I, IDHES

 

14 h – 15 h

Adrien Thibault, Université de Strasbourg, SAGE
Personnes en vue. Sélections genrée, raciale et sociale lors des auditions d’entrée et de sortie d’une école nationale de théâtre

Catherine Monnot, Université de Toulouse Jean Jaurès, LISST
Bandas de carnaval : normativité et évolutions d’un entre-soi musical

15 h – 16 h Échanges avec la salle
Modérateur : Marc Perrenoud, Université de Lausanne, LACCUS

16 h – 16 h 30 Pause

16 h 30 – 18 h Table ronde en présence d’artistes et de chercheurs
Marine Cordier, Université Paris Nanterre, IDHES et Véra Léon, Université Paris 5, CERLIS et des artistes invités (en attente de confirmation).
Modératrice : Nathalie Lapeyre,  Université Toulouse Jean Jaurès, CERTOP

 

Crédits : Thomas Eakins, Two male students in Grecian Costume before a plaster cast of Aphrodite in the cast room of the Pennsylvania Academy, about 1883, 11.9 × 9.5 cm , The J. Paul Getty Museum, Los Angeles.
Conception et réalisation : Delphine Mondout, université Paris Nanterre, IDHE.S

 

ARTICLES CONNEXES

Back to Top