IDHES

Les grandes heures de Spa au 18e siècle

Ce travail de recherche consiste à recréer/reconstituer l’environnement territorial de la ville de Spa (Belgique), réputée pour ses eaux minérales, au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle en 4 grandes étapes :

  • topographie et environnement naturel
  • réalisation du parcours des sources et des fontaines
  • représentation des fontaines et des sources
  • recréer l’environnement urbain

Diaporama des restitutions 3D
Directeur scientifique : Stéphane Blond, IDHES-Evry -UMR 8533, université d’Évry-Val d’Essonne Paris-Saclay
Modélisation : Archéotransfert

 

 

DIRECTION SCIENTIFIQUE
Stéphane Blond, IDHES-UMR 8533, université d’Évry-Val d’Essonne Paris-Saclay
Avec le concours de :
Alain Pichon, ingénieur de recherche à l’IDHES -UMR 8533, université d’Évry-Val d’Essonne Paris-Saclay
Chantal Fourneau, bibliothécaire responsable du Fonds Albin Body
Marie-Christine Schils, conservatrice des Musées de la Ville d’eaux

PARTENAIRES
La ville de Spa
IDHES-UMR 8533-Université Évry-Val d’Essonne

RÉALISATION
Archéotransfert, Cellule de valorisation de l’unité CNRS Archéovision, UMS 3657-SHS 3D

RESSOURCES DOCUMENTAIRES ET SOURCES
Carte topographique de Spa et de toutes les fontaines minérales aux environs du Dr. Ash (1787)
Amusements des eaux de Spa (gravures des éditions 1734, 1740, 1762-63 et 1782-83)
Archives du Musée de la ville d’eaux, Villa royale
Archives de la bibliothèque municipale de Spa, fonds d’histoire locale Albin Body
Institut du patrimoine wallon
Cartographie IGN-Belgique

ARTICLES CONNEXES

Back to Top