IDHES

Lignes d’effervescence en sociologie des groupes professionnels

Séminaire de recherche de l’IDHE.S et du département de sociologie de l’université Paris Nanterre

DATES

Un jeudi par mois, 10 h 30 – 13 h
Voir le programme ci-dessous.

LIEU

Université Paris Nanterre
bâtiment Max Weber (W)
200 avenue de la République
92 000 Nanterre
Comment venir ?

CONTACT

Charles Gadéa

PRÉSENTATION

Dans le travail de tout chercheur, il existe des domaines familiers, dans lesquels une solide expérience a été acquise, et des domaines en cours d’exploration, où des investigations ont été engagées mais n’ont pas encore donné lieu à des connaissances reconnues et stabilisées. Pour le dire à la manière de T. Kuhn, l’activité de recherche comporte des aspects de « science normale » et des points d’effervescence, des pistes dans lesquelles on s’aventure pour aborder un domaine nouveau ou s’essayer à des cadres théoriques inhabituels. C’est à la présentation de tels chantiers, à ces objets ou perspectives à l’état d’esquisse qu’est consacré ce séminaire : l’auteur-e sera invité-e à faire part de ses réflexions, ses choix et ses hésitations, sans cacher les difficultés ou les doutes qu’il rencontre.

Public concerné Le séminaire est conçu à l’attention des étudiant-e-s du master “Études et recherches sociologiques”, des chercheur-e-s de l’IDHE.S, des membres du département de sociologie de Nanterre, mais il est ouvert à l’ensemble des chercheur-e-s et doctorant-e-s intéressé-e-s.

ORGANISATION

Valérie Boussard et Charles Gadéa | Université Paris Nanterre, IDHE.S

PROGRAMME

Jeudi 18 octobre 2018, 10 h 30 – 13 h // salle 221
Boris Samuel | Sciences Po, CERI
L’émergence de corps transnationaux d’économistes et de statisticiens en Afrique de l’Ouest

Depuis, les années 1990, la production de données par les instituts statistiques nationaux de l’Afrique de l’Ouest francophone a été profondément transformée avec l’aide d’Afristat, créée en 1993. L’action d’Afristat, la formation d’ingénieurs statisticiens par les écoles ouest-africaines de statistique d’Abidjan et de Dakar et le processus de convergence économique engagé dans l’Union Économique et Monétaire Ouest-africaine ont notamment transformé l’élaboration d’un des outils centraux pour le pilotage économique, la comptabilité nationale. Une élite d’économistes et de statisticiens émerge en Afrique de l’Ouest, en se positionnant à la fois dans les champs nationaux et transnationaux et en combinant les bénéfices liés à chaque univers.

 

Jeudi 15 novembre 2018, 10 h 30 – 13 h // salle 221
Brooke Harrington | Copenhagen Business School, Department of Organization
Global habitus in transnational professional work

Brooke Harrington a réalisé un travail de recherche par entretiens et observation participante qui a duré 7 ans auprès de gestionnaires de fortunes de 18 pays. Elle analyse notamment la manière dont ces professionnels construisent et mettent en œuvre un habitus spécifique, dans une relation avec les clients qui repose davantage sur l’attente d’un apport en termes de capital culturel que de conseils visant à accroître le capital économique.

 

Jeudi 13 décembre 2018, 10 h 30 – 13 h // salle 321
Pierre Fournier | Aix Marseille Université, LAMES
Enquêter par l’image pour contourner d’autres images : les professionnels du nucléaire piégés par les risques industriels

Que peut-on attendre d’une archive audiovisuelle telle qu’un feuilleton télé des années 1960 pour explorer ce que veut dire venir travailler dans le nucléaire ? En montrant à des personnes qui vivent près du centre où se joue la fiction des extraits qui mettent en scène le travail dans ce secteur avec une certaine précision et en mettant en perspective leurs réactions avec les conditions objectives qu’ont rencontrées ces personnes, on n’est pas loin d’une expérience de recherche ethnographique dont on peut espérer qu’elle aide à se mettre à distance des représentations abstraites du débat public sur ce sujet polémique, à dépasser les discours des représentants du secteur et peut-être à rompre l’étrange silence derrière lequel se retranchent parfois les travailleurs des centres nucléaires et leurs proches quand on les invite à évoquer leur expérience sensible de cet univers. Jusqu’à faire sentir l’enfermement de ces personnes dans une sorte de prison dorée qui limite leurs répertoires de mobilisation professionnelle.

 

Jeudi 17 janvier 2019, 10 h 30 – 13 h // salle 221
Florence Legendre | Université de Reims, Cerep
Un corps (professionnel) en tension. Les enseignants d’école professionnelle de cirque en Europe

À partir d’une approche interdisciplinaire combinant approches sociologique, historique, juridique et en termes d’analyse de l’activité, une recherche européenne a tenté de saisir les caractéristiques du groupe professionnel émergent des enseignants des écoles professionnelles de cirque. L’intervention abordera certains problèmes  théoriques et méthodologiques soulevés par l’approche sociologique.

 

Jeudi 14 février 2019, 10 h 30 – 13 h // salle 221
Hélène Chazal | Université de Tours, CETU-ETIcS
Françoise Sitnikoff | Université de Tours, CITERES
Négociations et ajustements des modèles professionnels dans le temps long de la transmission des exploitations familiales. Le cas de la viticulture en région Centre-Val de Loire

Les exploitants viticoles actuels appartiennent à une génération confrontée à un ensemble d’incertitudes inédites. Ces dernières sont générées autant par les conditions climatiques, la mise en question des modèles économiques et culturaux que par les conditions de production de l’héritier. Les viticulteurs sont amenés au fil du temps à ajuster individuellement et collectivement leurs pratiques. L’analyse de cas de transmission d’exploitation permet d’accéder à cet ensemble de mouvements imperceptibles qui conduit à un agencement collectif cohérent.

 

Jeudi 28 mars 2019, 10 h 30 – 13 h // salle 221
Scott Viallet-Thévenin | Sciences Po, CSO
Des groupes professionnels impériaux ? Émergence et autonomie des dirigeants du second Empire colonial français

En s’appuyant sur une approche socio-historique, cette recherche s’intéresse à l’émergence de collectifs, ou groupes professionnels, parmi les élites de la colonisation entreprise par la France de 1860 à 1962. Elle interroge leur constitution et leur autonomie, entre eux et avec les dirigeants métropolitains. Elle s’appuie sur le constat qu’un espace social se constitue progressivement à l’échelle de l’empire tout entier et questionne son autonomie. La recherche s’appuie sur des analyses des carrières des dirigeants (militaires, dirigeants de grandes entreprises coloniales, hauts fonctionnaires coloniaux) ainsi que sur l’exploitation d’archives du ministère des colonies.

 

Jeudi 18 avril 2019, 10 h 30 – 13 h // salle 221
Sylvain Brunier | Sciences Po, CSO
De l’histoire de la modernisation de l’agriculture à la sociologie du groupe professionnel des conseillers agricoles

Les conseillers et conseillères agricoles ont joué un rôle décisif dans l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de modernisation de l’agriculture française après la Seconde Guerre mondiale. L’intervention reviendra sur les conditions de formation du métier de conseiller, pour mieux comprendre quels pouvaient être les ressorts de l’efficacité des politiques économiques de l’après-guerre, en accordant une attention particulière aux logiques territoriales, à la circulation des modèles de développement et à la construction des identités professionnelles.

 

TÉLÉCHARGER

L’affiche (RVB, pdf)

VOIR

Lignes d’effervescence en sociologie des groupes professionnels

Lignes d’effervescence en sociologie des groupes professionnels

Lignes d’effervescence en sociologie des groupes professionnels

Tagged with:
ARTICLES CONNEXES

Back to Top