IDHES

Michel Crozier. Réformer la société française

François Chaubet
2014
Les Belles Lettres
ISBN : 978-2-251-90011-7

336 pages

De Zola à Sartre, l’engagement par la pétition fut le principal mode d’intervention des intellectuels. Il y eut aussi une forme alternative, qui refusait de distinguer le connaître de l’agir, mais qui, plus silencieusement, visait à réformer la société française. Telles furent l’œuvre et la vie du sociologue Michel Crozier (1922-2013). On en a retenu aujourd’hui son apport décisif à la sociologie des organisations ; il convient de redécouvrir, grâce à l’ouvrage de François Chaubet, comment, dans un va-et-vient entre carrière scientifique et internationale de haut vol, d’une part, et ambition revendiquée de peser dans le débat politique français, de l’autre, Michel Crozier jeta les fondements théoriques et les outils pratiques d’un réformisme libéral soucieux de penser la réforme de l’État et l’émergence d’une société de l’innovation.

Par là même, l’enquête s’ouvre à une histoire de la sociologie française après 1945 et le rôle qui lui revint dans la modernisation du pays.

Back to Top