IDHES

Séminaire Quantitativisme réflexif

DATES

Du 9 novembre 2018 au 21 juin 2019, 13 h – 14 h 30
Sauf la séance du vendredi 21 juin 2019, 12 h 30 – 14 h
Voir le programme ci-dessous.

LIEU

École normale supérieure Paris-Saclay
Bâtiment Laplace
2e étage, salle Pollak sauf la séance du vendredi 15 février 2019 : Pavillon des jardins
61, Avenue du Président Wilson
94235 Cachan Cedex

Comment venir ?

 

ORGANISATION ET CONTACT

Anaïs Henneguelle | IDHE.S-ENS Paris Saclay
anais.henneguelle@ens-paris-saclay.fr

Hugo Harari-Kermadec | IDHE.S-ENS Paris Saclay
hugo.harari@ens-paris-saclay.fr

Frédéric Lebaron | IDHE.S-ENS Paris Saclay
frederic.lebaron@ens-paris-saclay.fr

Thibaut de Saint Pol | IDHE.S-ENS Paris Saclay
thibaut.de-saint-pol@ens-paris-saclay.fr

PRÉSENTATION

L’objectif de ce séminaire est d’ouvrir une réflexion sur les pratiques de quantification mises en œuvre par les sciences sociales, en particulier sur les opérations de qualification, les différentes méthodes de traitement, et l’interprétation des résultats.

Quelles sont les limites de validité des énoncés adossés à des données quantitatives ? Comment et pourquoi articuler données « qualitatives » et « quantitatives » ? Comment passer de sources « qualitatives » à des données quantifiables ?

Telles sont les questions qui guideront les activités du séminaire cette année, à partir de présentations de recherches abouties ou en cours.

Cette initiative s’inscrit dans un contexte de regain d’intérêt, dans diverses disciplines des sciences sociales, pour la quantification, d’importance croissante de la preuve statistique comme outil de gouvernement, et de l’émergence de grandes bases de données, posant des problèmes spécifiques de traitement et d’analyse. Il y a donc nécessité à  développer une réflexion et une pratique collectives sur la quantification en sciences sociales.

PROGRAMME

Vendredi 9 novembre 2018
Présentation de mémoires réalisés par des étudiants
Capucine Rauch, Anatole Lamy et de Dorian Groll | ENS Paris-Saclay

Vendredi 14 décembre 2018
La grande régression. Le machine learning, l’économétrie et le futur des sciences sociales quantitatives
Julien Boelaert | Université de Lille et Etienne Ollion | Université de Strasbourg

Vendredi 11 janvier 2019
Les âges de l’immigration marocaine dans les mines du Nord-Pas-de-Calais (1945-1990) : une analyse géométrique de trajectoires professionnelles
Anton Perdoncin | ENS Ulm, IDHES, CMH

Vendredi 15 février 2019, Pavillon des jardins
Prévoir sans comprendre grâce à l’IA ?
Hubert Krivine | Université Paris Sud

Vendredi 22 mars 2019
Rigueur et financiarisation : approche quantitative d’une controverse de politique économique en France, dans les années 1980
Fabien Eloire | Université de Lille, Clersé

Vendredi 5 avril 2019
Compter les privilèges d’entreprises sous l’Ancien Régime : pourquoi et comment ?
Anne Conchon et Dominique Margairaz | Université Paris 1, IDHE.S

Vendredi 17 mai 2019
Rénover la nomenclature des PCS : un état des lieux des usages
Etienne Pénissat | Ceraps, CNRS et Anton Perdoncin | ENS Ulm, IDHE.S, CMH

Vendredi 21 juin 2019, 12 h 30 – 14 h
La mesure de l’exil. La saisie statistique de l’internationalisation des carrières des polytechniciens
Adrien Delespierre | IDHE.S, ENS Paris-Saclay) [séance exceptionnellement à 12h30].

 

TÉLÉCHARGER

L’affiche (rvb, pdf)

VOIR

Séminaire Quantitativisme Réflexif

Séminaire Quantitativisme réflexif

Séminaire Quantitativisme réflexif

Tagged with:
ARTICLES CONNEXES

Back to Top