IDHES

Sociologie d’un syndicalisme catégoriel. La CFE-CGC ou la fin d’une exception ?

Élodie Béthoux
Guillaume Desage
Arnaud Mias
Jérôme Pélisse

avril 2013
Armand Colin
ISBN : 978-2200280598
240 pages

Qui sont les cadres de la CFE-CGC, le syndicat des cadres et de l’encadrement ? Quels sont leurs parcours professionnels et militants ? Leurs motivations et les raisons qui les poussent à s’investir dans cette organisation dont la singularité longtemps revendiquée, et encore observable dans certains de ses principes et modes d’action, tendrait aujourd’hui à s’estomper ?

Cet ouvrage de recherche rend compte de la diversité et de la complexité de la CFE-CGC et déconstruit les représentations courantes, et parfois simplificatrices, qui lui sont associées. Alors que les règles du jeu syndical français viennent d’être modifiées en profondeur, il dévoile une organisation en pleine interrogation sur sa stratégie et sur son identité catégorielle.

À travers cette vaste enquête sur une organisation syndicale mal connue, car très peu étudiée, c’est donc plus largement ce qu’est le syndicalisme aujourd’hui en France qui se trouve interrogé : qui l’anime et s’y engage, qui il représente, quels sont ses fonctions, ses ressources et ses contraintes institutionnelles et pratiques. L’étude s’inscrit ainsi dans le renouveau actuel des travaux sur la sociographie des militants et prolonge ceux consacrés depuis plusieurs années aux transformations du salariat français, et du groupe cadres en particulier.

ARTICLES CONNEXES

Back to Top