IDHES

La dégradation du travail au XXIe siècle ?

Lectures contemporaines de Harry Braverman

Journée d’études
––

Date

Jeudi 30 mai 2024, 9 h – 17 h

Lieu

Université Paris Dauphine – PSL
Espace One
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75775 PARIS Cedex 16

Inscription (obligatoire) pour la journée :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdMihBvzz2y0vQNrNQZ3G8BWu6Yq7RLsjYaGXdukYpNC5RIWQ/viewform

Organisation

Comité d’organisation
Marion Beauvalet (DRM-MOST, Université Paris-Dauphine), Juan Sebastian Carbonell (Gerpisa, ENS Paris-Saclay, IDHE.S), Lucie Rondeau du Noyer (CIRED)

Comité scientifique
Céline Baud (DRM-MOST, Université Paris-Dauphine), Sophie Bernard (IRISSO, Université Paris-Dauphine), Ulysse Lojkine (Université Paris Nanterre), Cédric Lomba (CNRS-CRESPPA-CSU), Malo Mofakhami (CEPN, Université Sorbonne Paris Nord), Tommaso Pardi (Gerpisa, CNRS-IDHE.S), Héla Youfsi (DRM-MOST, Université Paris-Dauphine)

Contact
journee.braverman@gmail.com

Programme

9 h Accueil

9 h 30 – 10 h 15 Introduction

10 h 30 – 12 h. Qualifications, déqualifications, polarisation des emplois

Discutante : Céline Baud, Université Paris-Dauphine, DRM-MOST

Rodolfo Martinic Lenta, EHESS, Centre Georg Simmel ; NUMAAP
Mobiliser les qualités professionnelles des salariés dans la fast fashion. Une analyse contre et avec l’approche bravermanienne

Mathilde Henky, Université Paris-Dauphine, IRISSO
Déqualification du travail, déclassement dans le travail : les effets de la dématérialisation sur les conseillères à l’emploi et les travailleuses sociales

13 h – 15 h. Savoirs tacites et recomposition des univers professionnels

Discutant : Malo Mofakhami, Université Sorbonne Paris Nord, CEPN

Denys Gorbach, Sciences Po, CEE
“Je suis là pour l’argent” : usine nouvelle post-soviétique, fabrique de subjectivité néolibérale

Lucas Tranchant, Université Paris 8, CRESPPA
Quand les marchandises déplacent les ouvriers. L’entrepôt, un espace traversé par des conflits de mobilité

15 h 15 – 16 h 45. Résistances au changement technologique au travail

Discutant : Tommaso Pardi, Gerpisa, CNRS-IDHES

Frédéric Deshusses, Archives contestataires de Carouge
“La technique est bien un moyen, pour le patronat, d’organiser la production”. Interprétations du changement technique et opposition syndicale chez les typographes suisses

Antonin Cheron, Université de Bordeaux, CED
Expropriation algorithmique des savoir-faire : tentative de concentration des connaissances et organisation du travail dans la filière nucléaire

16 h 45 – 17 h. Conclusion de la journée

À consulter

L’argumentaire de la journée et la bibliographie dans l’appel à communications :

ARTICLES CONNEXES

Back to Top