IDHES

Le financement des infrastructures de transport, XVIIe – début XIXe siècle

 

DATE
jeudi 23 et vendredi 24 juin 2016

LIEU
Jeudi 23 juin 2016
Ministères économiques et financiers
CASC
139 rue de Bercy
75012 Paris
Comment venir ?

Vendredi 24 juin 2016
Université Paris 1
Salle Marc-Bloch
17, rue de la Sorbonne
75005 Paris
Comment venir ?

Participation gratuite sous réserve d’inscription préalable en ligne : www.economie.gouv.fr/igpde-seminaires-conferences/financement-des-infrastructures-transport-xviie-debut-xixe-siecle-23-24

 

ORGANISATION

Anne Conchon, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IDHE.S
David Plouviez, université de Nantes, CHRIA
Eric Szulman, université Paris1 Panthéon-Sorbonne, IDHE.S

 

PRÉSENTATION

La question du financement des infrastructures de transport figure au cœur des politiques actuelles de développement local et d’emploi. Ces enjeux financiers, qui sont loin d’être nouveaux, n’ont pourtant guère retenu l’attention des historiens, notamment pour la période antérieure à l’aménagement des chemins de fer. Or à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle, les impératifs logistiques dans une Europe périodiquement en guerre, la croissance des échanges et les politiques d’embellissement urbain commandent un accroissement des dépenses pour la construction et l’entretien des infrastructures de transport (routes, rues, voies d’eau, ports de mer). Les choix et les modalités de financement qui présentent de notables différences en Europe comme dans d’autres parties du monde, participent sous l’Ancien Régime à l’affirmation des prérogatives de l’État en matière de travaux publics en même temps qu’ils rendent compte des rapports nouveaux que l’État entretient avec son territoire et ses administrés. En faisant varier les échelles d’analyse et en se plaçant dans une perspective comparative, ce colloque permettra de comprendre comment les États qui se trouvent confrontés à de fortes contraintes budgétaires et à des difficultés financières, furent en mesure de financer des politiques parfois ambitieuses d’aménagement. La question du financement ouvre aussi plus largement sur une analyse de l’action de l’État, de ses degrés d’intervention et de ses moyens.

>>> Consulter le programme sur le site web de l’IDHES Paris 1

 

ARTICLES CONNEXES

Back to Top