IDHES

Le monde du génie industriel au XXe siècle

Autour de Pierre Bézier et des machines-outils

Serge Benoit (dir.)
Alain Michel (dir.)
Régis Boulat (coord.)
Janvier 2016
Pôle éditorial de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard
ISBN : 979-2-914279-92-5
432 p.

Pierre Bézier (1910-1999) est une figure remarquable quoique relativement peu connue de l’histoire des technologies industrielles du xxe siècle. Le grand public ne sait pas grand chose de cet ingénieur français qui a pourtant été tour à tour, artisan en France d’une forme originale d’automation (les machines transfert électromécaniques), promoteur des commandes numériques (les robots), puis père, à l’échelle mondiale, de l’informatique industrielle (la conception et fabrication assistée par ordinateur : CFAO). Il est encore aujourd’hui renommé dans le milieu des informaticiens pour les « courbes et surfaces » auxquelles il a donné son nom et qui ont « redessiné » le monde virtuel. Il est universellement connu parmi les ingénieurs de l’automobile et des arts mécaniques qui ont institué un prix en son honneur. Il a marqué les cadres et techniciens de la Régie Renault qui l’ont connu au cours de sa longue carrière (1933-1975) chez le constructeur automobile. Sa thèse d’Etat de mathématiques, soutenue en 1977 au début d’une retraite active, a été un coup de tonnerre dans le milieu des sciences appliquées.

Le présent ouvrage souhaite contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire de ce grand ingénieur-innovateur en replaçant ses principales réalisations dans le contexte international des extraordinaires bouleversements industriels de son époque et, tout particulièrement, dans le secteur de la machine-outil.

 

ARTICLES CONNEXES

Back to Top