IDHES

L’IDHES aux JIST 2024

Organiser, désorganiser et réorganiser le travail

La 18ème édition des Journées Internationales de Sociologie du Travail se tiendra à Évry les 1er, 2 et 3 juillet 2024.

Elle sera co-organisée par le Centre Pierre Naville (Université d’Évry), le laboratoire Printemps (UVSQ/CNRS) et la Graduate School Sociologie et Science Politique de l’Université Paris-Saclay.

Après l’édition 2018 des JIST, centrée sur la question des luttes, cinquante ans après le mouvement de mai 1968, et dans la foulée de l’édition 2021, qui interrogeait les brouillages des frontières du travail, l’édition 2024 offre l’occasion de revenir sur les processus d’organisation, de désorganisation et de réorganisation du travail qui sont à l’œuvre depuis plusieurs décennies et qui se sont probablement intensifiés, sous l’effet de différentes crises financières, sanitaires, environnementales.

Dates

Lundi 1er, mardi 2 et mercredi 3 juillet 2024

Lieu

Université d’Évry
Bâtiment Maupertuis
3, rue du Père Jarlan
91000 Évry-Courcouronnes

Plan d’accès

Organisation

Participations de l’IDHE.S au comité scientifique
Marie Buscatto, Professeure de sociologie, IDHE.S, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, France.
Jean-Michel Denis, Professeur de sociologie, ISST, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, France.
Maud Simonet, Directrice de recherche CNRS, IDHE.S, Université Paris Nanterre, France.
> Voir le comité scientifique

Voir le comité d’organisation

Site web des JIST

https://jist2024.sciencesconf.org/?lang=fr

Programme des participations de l’IDHE.S

13 h 45 – 15 h 15 SEMI-PLÉNIÈRES

Organisations alternatives du travail

Interventions de :
Frank Georgi, IDHE.S, Univ. d’Évry
Paris-Saclay

GRAND AMPHI, BÂTIMENT ILE-DE-FRANCE

Le syndicalisme de “retour” ?

Interventions de :
Karel Yon, CNRS, IDHE.S, Université Paris Nanterre

AMPHI 150, BÂTIMENT MAUPERTUIS

15 h 30 – 17 h 30 PROJECTION DU FILM « LIVE NUDE GIRLS UNITE ! » ET DÉBAT

Animation :
Maud Simonet, CNRS, IDHE.S, Université Paris Nanterre

AMPHI 300, BÂTIMENT MAUPERTUIS


ATELIERS

Première session d’ateliers

Axe 1. Permanence et reconfiguration des rapports sociaux dans l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail

B. Faire face aux “sales boulots”

Léo Reynes, université Paris Nanterre, IDHE.S
Comment déléguer le sale boulot dans le tri postal automatisé ? Réorganisations et formes
de l’emploi

BÂTIMENT MAUPERTUIS, SALLE HE05

Axe 2. Ce que le numérique et la digitalisation font à l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail

B. Automatisation du travail et de la production

Juan Sebastian Carbonell, IDHE.S, ENS Paris-Saclay ; Tommaso Pardi, CNRS, IDHE.S, ENS Paris-Saclay
A solution in search of a problem. The diffusion and circulation of Industry 4.0 concepts in the
French auto industry

BÂTIMENT ILE-DE-FRANCE, SALLE 211

Axe 3. Ce que les mobilisations collectives et individuelles font à l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail dans le contexte de mutation du travail et de l’emploi

A. Mobilisations syndicales sur la santé et l’environnement

Guillaume Mercoeur, EHESS et université Paris Nanterre, IDHE.S
La réorganisation des mondes du travail et des relations professionnelles à l’aune des enjeux écologiques. Une analyse comparée des transformations en cours au sein des zones industrialo-portuaires de Fos-sur-Mer et de la Vallée de la Seine

BÂTIMENT ILE-DE-FRANCE, SALLE 212

Deuxième session d’ateliers

Axe 1. Permanence et reconfiguration des rapports sociaux dans l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail

B. Le travail associatif / travail gratuit

Co-animation :
Maud Simonet, CNRS, IDHE.S, Université Paris Nanterre

BÂTIMENT MAUPERTUIS, SALLE HE05

Axe 5. Ce que les « crises » font à l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail

B. Crise écologique

Juan Sebastian Carbonell, ENS Paris-Saclay, IDHE.S ; Angelo Moro ; Armanda Cetrulo
Negotiating the green transition in the automotive industry: continuity and institutional
innovations

BÂTIMENT ILE-DE-FRANCE, SALLE 209

Axe 3. Ce que les mobilisations collectives et individuelles font à l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail dans le contexte de mutation du travail et de l’emploi

A. Travail, genre et mobilisations féministes 1

Alice Laurent-Camena, IDHE.S, Université Paris 1, IDHE.S
Se dire féministe, travailler en féministe. Rétributions et hiérarchisations de l’engagement chez les professionnels des musiques électroniques en France

BÂTIMENT ILE-DE-FRANCE, SALLE 212

Troisième session d’ateliers

Axe 1. Permanence et reconfiguration des rapports sociaux dans l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail

B. Travailleurs indépendants

Rafael Lemaire, Université Paris Nanterre, IDHE.S
Pour un état des lieux de la place de la préparation mentale au sein du sport de haut niveau français : une entrée par les professionnel·les

BÂTIMENT MAUPERTUIS, SALLE HE05

Axe 3. Ce que les mobilisations collectives et individuelles font à l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail dans le contexte de mutation du travail et de l’emploi

A. Travail, genre et mobilisations féministes 2

Co-animation : Jean-Michel Denis, Université Paris 1, IDHE.S

Hélène Demilly, Université Paris Nanterre, IDHE.S
La (bonne) cause de la mixité. Canaliser les mobilisations pour la cause des femmes dans une
banque coopérative

BÂTIMENT ILE-DE-FRANCE, SALLE 212

Quatrième session d’ateliers

Axe 2. Ce que le numérique et la digitalisation font à l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail

B. Données numériques et services publics

Anne-Charlotte Mariel, Université Paris Nanterre, IDHE.S
L’empire des données. Collecter pour mieux organiser ?

BÂTIMENT ILE-DE-FRANCE, SALLE 211

Cinquième session d’ateliers

Axe 1. Permanence et reconfiguration des rapports sociaux dans l’organisation, la désorganisation et la réorganisation du travail

B. Organisations/réorganisations productives

Alexandre Butin, Université Paris Nanterre, IDHE.S ; Jeanne Fillonneau
La désorganisation spatiale du travail : quelle compréhension de l’activité lors d’un
réaménagement en flex-office ?

BÂTIMENT MAUPERTUIS, SALLE HE05

Télécharger

Tagged with:
ARTICLES CONNEXES

Back to Top