IDHES

Histoire des polices en France

Des guerres de religion à nos jours

Direction :
Vincent Milliot

Auteurs :
Emmanuel Blanchard, Vincent Denis, Arnaud-Dominique Houte et Vincent Milliot 

Éditeur : Belin
Lieu : Paris
ISBN : 978-2-410-01143-2
Date de parution : 12 février 2020
584 p.

Présentation

Comment s’est construit l’ordre public en France ? Des Croquants aux Gilets jaunes, la monarchie, les deux empires et les cinq républiques ont fait face au défi des « émotions » et des révoltes, mais aussi à une attente de paix civile et de sécurité… Quatre spécialistes proposent une histoire inédite des polices, inscrite dans la longue durée, une histoire attentive aux événements du quotidien, aux grandes affaires comme au fracas des crises politiques et sociales.

Le lecteur découvrira la vie, les ressources, les méthodes et la culture des forces de l’ordre – police, maréchaussée, gendarmerie – chargées d’assurer le contrôle des populations, leur encadrement, leur répression ou leur sécurité.

Ouvert aux comparaisons comme à l’étude des circulations internationales, ce livre fait la part belle aux échanges avec d’autres polices européennes et, pour la première fois, aux espaces colonisés, en Amérique, en Afrique et en Asie. Il décrit la « longue marche » d’une professionnalisation amorcée dès l’Ancien Régime avec la création du lieutenant général de police et la diversité des solutions débattues puis mises en œuvre pour réguler villes et campagnes.

Vivant et richement illustré, l’ouvrage propose aussi un « Atelier » qui détaille les sources et leurs usages, parcourt les fronts pionniers de la recherche, rend compte des débats historiographiques les plus actuels.

Les auteurs

Emmanuel Blanchard, historien et politiste, est maître de conférences à l’niversité de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et à Sciences Po.

Vincent Denis est maître de conférences en histoire moderne, habilité à diriger des recherches, à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Arnaud-Dominique Houte est professeur d’histoire contemporaine à Sorbonne-Université, membre du Centre d’Histoire du XIXe siècle (EA3550).

Vincent Milliot est professeur d’Histoire moderne à l’Université Paris 8 et chercheur au laboratoire Institutions et Dynamiques historiques de l’économie et de la société (IDHE.S UMR 8533).

 

(Ré)Écouter

« Peuple et police, je t’aime, moi non plus (1/4). Siècle des Lumières, une police éclairée ? »
Vincent Milliot, invité à l’émission Le cours de l’histoire, France Culture, 17 février 2020

Voir aussi :

Le Nœud gordien

 

 

Tagged with:
ARTICLES CONNEXES

Back to Top